Le coeur parle

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'Le seul amour de mon coeur'

Bilan sur toi

Posté : 16 mars, 2009 @ 11:25 dans Le seul amour de mon coeur | Pas de commentaires »

Bilan sur toi dans Le seul amour de mon coeur 64076821_small

C’était en 2006 que je t’avais rencontré. J’ai été éblouie par ta personne, je croyais au fond de mon cœur avoir rencontré celui qui me correspondait point par point. Tu étais mon double au masculin, ma moitié et mon âme sœur.

Aujourd’hui, tu m’a définitivement abandonné. Certes, on s’est abandonné mais il en restes pas moins que je suis restée fixée par tes derniers mots: « Impossible ». Cela je l’avais comprise. Ce que je voulais, c’était juste un peu de reconnaissance. Juste un peu de compassion. T’aurai pu me dire: « pardonne moi ma chère d’avoir une vie sans toi mais sache que tu es une personne merveilleuse, que je ne regrette pas de t’avoir connu, tu m’es malgré tout précieuse… » des simples mots, des mots gentils qui seront restés gravés dans mon cœur à tout jamais. J’aurai ainsi pu garder une bonne image de toi, j’aurai pu gardé de l’espoir en me disant: « oui, celui-là ne m’est pas destiné mais je n’abandonne pas le combat de ma vie ». Mais toi, tu préférés jouer le rôle du méchant et me laisser dans ma plus grande frustration. C’est ton choix. Chacun de nous à sa manière de gérer une situation émotionnelle. Mais si on pouvait s’éviter de se faire du mal gratuitement, ça serait très certainement une bonne chose.

Mais dans mon cas, je dois jouer la courageuse et trouver la force que je n’ai pas en moi pour ne pas m’effondrer. Il faut que je garde coûte que coûte de l’espoir: « j’irai au bout de mon rêve » bon gré et malgré tout et ce rêve ce n’est plus toi.

Bien à toi.

Je te pardonne

Posté : 17 février, 2009 @ 12:17 dans Le seul amour de mon coeur | 2 commentaires »

http://poeteromantique.p.o.pic.centerblog.net/8sstsag6.gif

Oui mon cher, tu n’es pas un monstre. Je ne te considère pas en tant que tel, tu es toi même et je respecte ce que tu es. Je ne te demande pas de changer en quelque chose d’autre. Je ne t’en veux pas de m’avoir briser le coeur. Ce n’est pas de ta faute, c’est la mienne. Ne me prends pas pour ton ennemis, je suis celle qui a un moment donné t’a aimé très fort sans explication logique. J’ai tourné la page, je vois d’autres horizons, d’autres portes me sont ouvertes et je ne suis plus désormais fixée à toi. J’ai pris mon envol, je suis un oiseau libre et en paix avec lui-même.

Je te pardonne, sois heureux dans ta vie et ne préoccupe de rien. Tu es libre, tu es un homme respectueux, tu as accompli ton devoir d’être humain car tu as fait un choix juste pour toi, le meilleur choix de vie que tu aurais pu faire.

Sans rancune. Je te pardonne définitivement et sur le même coup, je me pardonne à moi aussi.

Sois en paix avec toi-même mon cher.

Deux ans et quatre mois

Posté : 14 juin, 2008 @ 8:40 dans Le seul amour de mon coeur | 2 commentaires »

Deux ans et quatre mois dans Le seul amour de mon coeur 9sgylhpm

Cela fait deux ans et quatre mois que je n’arrête pas de penser à lui. Pour résumer cette histoire, on peut dire ceci: une rencontre brève et intense, des moments magiques et inoubliables et pourtant au final, il appartient à une autre et je suis seule dans mon chagrin.

Il m’a oublié et c’est tant mieux, il ne m’est pas si importante que ça. Comment peut-on aimer quelqu’un qui ne t’aime pas, c’est du masochisme exagéré tout simplement.

Il a brisé mon coeur en mille et un morceau, j’ai goûté à la torture mentale, rien qu’en passant à lui. Le temps, juste le temps pour espérer oublier, je désire de tout mon coeur t’oublier, je ne veux plus penser à toi, plus jamais.

Adieux tristesse, laisse moi vivre ma vie sans lui, car il est loin de mériter tout l’amour dont je peux lui porter.

Si Juliette dit à Romèo: « Mon amour, je te l’ai donné avant même que tu me l’ai demandé, et pourtant, je voudrais te le redonner car plus je t’en donne et plus il m’en reste ».

De ma part, mon amour pour lui est bien et bel mort, enterré, tout est fini et définitivement fini.

Ou que tu sois, restes-y, je ne t’y attends plus.

Je pense encore à lui

Posté : 14 juin, 2008 @ 11:13 dans Le seul amour de mon coeur | 2 commentaires »

Je sais qu’il ne faut pas penser à lui,mais c’est plus fort que moi, je pense encore et très fort à lui.C’est dure de ce dire que le seul homme que tu aimes vraiment vit quelque part dans ce monde sans toi, que je le suis indifférent, qu’il ne m’aime pas et ne m’aimera jamais, tel est la réalité et la seule vraie réalité.

Où es-tu?

Posté : 13 juin, 2008 @ 10:22 dans Le seul amour de mon coeur | Pas de commentaires »

 Où es-tu? dans Le seul amour de mon coeur AirAustral

Mon bien-aimé,

Je t’écris aujourd’hui à défaut d’être auprès de toi à cet instant.

Tu sais à quel point, je peux penser à toi, mais tu ne sembles pas en faire autant. Je t’imagine loin de moi, vivre ta vie sans moi alors que j’ai tant besoin de toi, comment tu fais pour avoir la force de ne pas nous laisser vivre la plus belle histoire d’amour de nos deux vies?

Tu n’avais pas le droit de nous faire ça, tu n’avais pas le droit de t’en aller loin de moi et de me laisser seule dans cette univers comme il le dit Garou dans sa chanson.

Tu as fait ton choix, celui de sacrifier cet amour si merveilleux, te rendu compte du mal que tu fais à nos deux coeurs respectifs?

Je te laisse sur ces derniers mots car ma peine est trop lourde à porter, et pourtant je ne peux m’empêcher de t’aimer chaque jour encore plus.

Une lettre d’amour

Posté : 14 janvier, 2008 @ 11:59 dans Le seul amour de mon coeur | Pas de commentaires »

Une lettre d'amour dans Le seul amour de mon coeur gvierkgp

Je voulais juste t’écrire… Des mots pour dire, des mots pour penser…

Mon coeur, depuis que je t’ai connuue, je n’imagine pas ma vie une seconde sans toi. Il serait difficile de vivre dans ce monde trés loin de toi. Tu es l’essence même de ce qui sera mon bonheur dans ce monde…

Bien à toi.

 

tribulations |
Le blog des Ressources Huma... |
hamedhatem |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FRANCOIS Gérard
| jeje3030
| Notre histoire : jacqueline...