Le coeur parle

Bienvenue sur mon blog

Archive pour octobre, 2012

Tristesse

Posté : 2 octobre, 2012 @ 1:50 dans Ouverture | 3 commentaires »

 

32 ans de vie sur terre et toujours ce sentiment d’inutilité qui ne me quitte plus.
Mon cœur et mon corps s’affaiblissent peu à peu. Je me sens même incomprise

SOLITUDE

Posté : 2 octobre, 2012 @ 1:42 dans Ouverture | Pas de commentaires »

Solitude mon ami,
Tu es là, toujours là avec moi
Me quitteras-tu un jour ?
Où souhaites-tu me protéger
De tant de peines et de déceptions ?
J’ai perdu foi en la relation humaine
Je me sens vidée,
Vide de tant de choses.
Ni ami, ni amour, ni famille
Je suis seule au monde.
Je me sens seule.
Personne n’arrive à combler ce vide immense
Vivre cette vie dans la solitude la plus complète,
Supporter autant de douleur.
Dans un monde où l’amour a perdu son sens
Dis moi toi, comment je fais ?
Triste est comme chaque jour qui passe
Le temps s’arrête.
Et je dois continuer à vivre quoi qu’il arrive.
Triste est cette vie,
Triste est ma vie,
Triste, je le suis. Et plus que jamais !

L’élu de mon coeur

Posté : 2 octobre, 2012 @ 1:36 dans Ouverture | Pas de commentaires »

Petit cœur,
Je t’exprime mes vrais sentiments envers toi.
Depuis notre première rencontre,
J’ai ressenti une émotion unique et particulière.
Au fil du temps, même si je n’étai pas disposée
A vivre une histoire d’amour.
Je me suis éprise de toi.
Malgré ton comportement incompréhensif à mon égard,
Malgré tous les défauts que tu voyais en moi,
Malgré tous nos différences,
Malgré que je te sois
Incompatible à ta personnalité.
Tous ceux-là n’ont pas diminué mon attachement,
Et malgré mes propres doutes, mes souffrances,
Je me suis mise à t’aimer
T’aimer comme tu es,
T’accepter dans ta globalité,
Avec tes défauts, tes mauvaises humeurs,
Est-cela qu’on appelle « amour » ?
Je ne sais pas.
Ce dont j’en suis sûr,
C’est qu’au fond de moi
Je t’aime très fort,
Je t’aime d’un amour pur et sincère.
Je t’aime tellement que de ma part,
Je n’envisage pas de vivre un autre amour.
Mais devant cette impossibilité
Que puis-je faire ?
A part te laisser partir définitivement,
Par amour et parce que c’est ce que tu veux.
Mais moi, je ne le veux pas.
Je te veux auprès de moi
Je recherche ta compagnie,
Je veux sentir ton odeur,
Tes caresses, tes baisers…
Mais suis-je folle de vouloir
Un amour impossible ?
Comme tu me l’as souvent rappelé.
Alors tant pis, ne m’aimes pas,
Je t’aime pour deux.
Fuis-moi et tu resteras toujours dans mes pensées.
Rejettes-moi et je n’aimerai que toi.
Quitte-moi une dizaine de fois,
Et mon cœur continuera
A t’aimer encore plus fort.
Et à la fin,
Loin de se terminer comme un conte de fée,
Tu partiras et je resterai là et je t’aimerai.
Et cela quoiqu’il arrive.
Mais la réalité me rattrapera
Et je me réveillerai et je pourrais enfin tourner
Une page définitive sur toi.
Parce que tu ne m’aimeras jamais,
Comme je t’aime.
Comme on aime sans regarder
Les défauts de l’autre
Sans regarder nos différences
Sans regarder nos divergences
Aimer et accepter l’autre
Tel qu’il est et faire son bonheur.
Et c’est ainsi.
Très belle route, amour de mes rêves.
Et de mes songes les plus interdites.

 

tribulations |
Le blog des Ressources Huma... |
hamedhatem |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FRANCOIS Gérard
| jeje3030
| Notre histoire : jacqueline...