Le coeur parle

Bienvenue sur mon blog

La princesse amoureuse!

Classé dans : les sentiments — 17 décembre, 2008 @ 14:22

La princesse amoureuse! dans les sentiments 122017753_small 

C’est quoi ce monde ? Mais où sommes-nous ? Où vivons-nous ? Je ne sais plus, je ne sais pas. J’ai besoin de savoir, de pouvoir, de croire, d’espérer, de vivre, d’aimer mais que dis-je ?  Il était une fois une fille amoureuse. Elle était vraiment amoureuse très sincèrement. Je vous assure. Elle était tellement amoureuse qu’elle oubliait de vivre pour elle. Elle vivait que pour ses amours « impossibles », oui en effet c’était des amours impossibles ? Vous voulez savoir pourquoi ? C’est simple, elle aimait des personnes qui ne l’aimaient pas véritablement pour ce qu’elle était, pour elle-même, pour ses défauts et ses qualités. Bien qu’elle soit  une femme désirable, merveilleuse, douce, intelligente et généreuse, les hommes qu’elle rencontra semblé très exigeants à son égard. Ils la voulaient peut-être moins humaine, moins sensible et sincère, plus sadique quoi ? Ces hommes ont eu une raison de cette fille amoureuse à ne plus savoir quoi faire de sa minable et pitoyable vie. Mais la question qui se pose est qu’est-ce qu’elle va devenir notre petite princesse au cœur fragile, qui ne s’intéresse à rien d’autres qu’à l’amour ? Cette chose qu’on appelle amour n’est plus à la mode de nos jours, aimer ne veut plus rien dire, qu’est-ce qu’elle a à se prendre la tête à essayer de plaire à des personnes qui ne soucient guerre d’elle. C’est sûrement du pur gâchis consommé sans réserve et sans assurance de vie, c’est sincèrement lamentable de se préoccuper des gens qui ne s’intéressent pas réellement et honnêtement à vous. Si j’étais elle, heureusement pour moi que je ne suis pas elle, j’aurais été moins bête, je serais restée seule avec moi-même et je m’aurais contentée de m’aimer, après tout je me suffis à moi-même. Mais elle, préfère s’encombrer de sentiments inutiles, aimant des gens qui ne lui portent que préjudices et souffrances morales. L’idéal aurait était qu’on soit aimer comme on aurait voulu être aimer. Mais cela n’existe pas, il faudra se contenter de faire semblant d’aimer sans grande conviction et aimer sans rien espérer en retour. Pour revenir à notre princesse au bois dormant, celle là si je l’avais devant moi, je l’aurais  giflée à ne plus  savoir comment elle s’appelle, avec ses airs de je suis amoureuse et je me la « pète ». Mais ce qu’elle ne comprend pas c’est qu’il ne faut pas aimer des personnes qui te manquent de respect. 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

tribulations |
Le blog des Ressources Huma... |
hamedhatem |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | FRANCOIS Gérard
| jeje3030
| Notre histoire : jacqueline...